Non à l’initiative de résiliation – Les expérimentations n’ont pas leur place en pleine crise économique

Lors de sa conférence de presse du jour, le comité interpartis « NON à l'initiative de résiliation », composé du PLR, du PDC, du PS, du PVL, du PEV, du PBD et des Verts, a appelé au rejet, le 27 septembre prochain, de ce texte porté par l’UDC. De plus, au sortir de la crise que nous vivons actuellement, il serait tout simplement inconscient de mettre en danger notre économie, notre recherche et nos conditions de travail en mettant un terme aux accords bilatéraux.

Le Conseil fédéral et les partenaires sociaux unis contre l’initiative

Après le report au 27 septembre de la votation sur l’initiative de résiliation en raison du coronavirus, la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter, cheffe du Département fédéral de justice et police, a relancé la campagne de votation lors d’une conférence de presse à Berne. Elle était accompagnée de représentants des syndicats, des PME et des employeurs. […]

Pas d’expériences risquées en temps de crise

L’économie vacille, la Suisse s’attend à une récession. Si l’initiative de résiliation est acceptée l’automne prochain, la situation va encore empirer. Parce que les excellentes relations commerciales avec l’Union européenne seraient gravement atteintes, de façon permanente et irrémédiable.

Quels sont les enjeux de l’initiative de résiliation des accords bilatéraux ? Découvrez-les dans notre vidéo !

Initiative de limitation, initiative de résiliation, libre circulation des personnes, clause guillotine, accords bilatéraux … le débat public sur la votation du dimanche 27 septembre 2020 a été lancé de manière anticipée. Différents acteurs ont déjà présenté leurs arguments aux médias et lancé leurs campagnes. Beaucoup d’autres vont bientôt rejoindre la campagne. Et sur les […]

Une nouvelle date de votation a été fixée – et nous sommes prêts !

La nouvelle date de votation concernant l’initiative de résiliation des accords bilatéraux est connue. Le 27 septembre prochain, nous, Suissesses et Suisses, nous voterons pour savoir si nous voulons poursuivre la voie bilatérale ou, si nous voulons y mettre un terme et ce, dans les plus brefs délais.

Coronavirus: l’ingénérie suisse joue un rôle clé gräce à la libre circulation des personnes

Les entreprises suisses de technologie médicale et de biotechnologie contribuent de manière significative à la lutte contre la pandémie actuelle du coronavirus. Pour ce faire, ils ont besoin de spécialistes hautement qualifiés, disposant notamment d’un savoir-faire en ingénierie. Cependant, de tels ingénieurs sont peu nombreux et ce, même dans les professions traditionnelles. Les spécialistes provenant de l'UE ne peuvent pas complètement combler cette pénurie, mais ils peuvent néanmoins l'atténuer.

logo-sam-fr-hoch-w

Campagne contre l’initiative de résiliation des accords bilatéraux 
Pour une Suisse ouverte + souveraine

Impressum / Politique de confidentialité

Nous utilisons des cookies pour personnaliser les contenus et annonces, pour proposer des fonctions liées aux réseaux sociaux et pour analyser l'utilisation du site internet. De plus, nous transmettons à nos partenaires dans les domaines des réseaux sociaux, de la publicité et de l'analyse, des informations sur l'utilisation du site. En poursuivant la navigation, vous acceptez les cookies.
Protection des données
Paramètres
Accepter tous les cookies
Ce site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En utilisant ces services, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Protection des données
Paramètres
Accepter tous les cookies